En voyage à … Yosemite

Salut à tous !
Aujourd’hui poursuite de notre « road trip » américain avec le départ de San Francisco (voir nos article précédent ICI et LA) pour prendre la direcDSC_0343-2tion de la Sierra Nevada et plus précisément de Yosemite à environ 300km de notre point de départ.

A vrai dire il n’aura pas fallu parcourir beaucoup de kilomètre dans cette journée pour découvrir des paysages radicalement différent et un climat beaucoup plus agréable (oufff), car à peine sortie de la baie de San Francisco nous découvrons un ciel sans nuage, une température agréable (+10°C en moins d’une heure de route : Incroyable) et un paysage très sec semi-désertique, composé de gigantesque prairie à perte de vue. Nous avons opté pour le Nord de la Sierra Nevada, il est aussi possible de passer plus au sud par Fresno, avec une visite du Sequoia National Park qui avait l’air intéressante, mais à moins de rester 3 mois aux Etats unis, il faut savoir faire des choix.


Direction Oakhurst
Bref retour sur notre « Freeway » (les autoroutes américaines), difficilement comparable à nos autoroutes  française, car ici elles s’assimilent plus à de grande national à 2×4 voies très large et relativement agréable à rouler (sans péage) , c’est dans ses moments, qu’on commence à constater l’immensité du pays (et de la Californie), car on traverse très peu de localité, on croise d’avantage  de vieille carcasse de voiture des années 60 ou encore les petites boites au lettre si typique  en bordure de chemin qui appartiennent au agriculteur possédant une exploitation à quelques kilomètre de là au fin fond d’un chemin sans fin.
Nous profiterons de la traversée de Modesto (une ville de passage où il n’y pas grand-chose à dire) pour faire notre pause déjeuner ou plutôt notre halte « McDo », car oui autant il est facile de varier la cuisine dans les grandes villes, autant les petites localités ne regorgent quasiment que de fast-food.
Dans la suite de l’étape, nouveau changement de décor, avec une végétation beaucoup plus verdoyante et le début des forets d’épineux. Tout ceci nous conduit jusqu’à notre point d’arrivé à Oakhurst à environ 700m d’altitude, c’est là-bas que nous allons loger avant notre visite du Yosemite national Park.
Oakhurst existe uniquement par le faites d’être à l’entrée du parc de Yosemite, on n’y retrouve hôtel B&B, petit restaurant (et fast food évidement), des commerces, des banques, on peut même penser qu’il y a plus de commerce que d’habitant par ici.
Pour la petite anecdote « Geek » Oakhurst a été le berceau de l’éditeur de jeu vidéo très connu dans les années  90-2000 : « Sierra ».

La traversée du Parc
Après une nuit au Best Western Plus, et sa fameuse statut de la liberté en bois qui orne sont parking (pour rester dans le moov’ de l’endroit), nous entamons  la visite du Parc et une très longue étape de 600km qui nous conduira jusqu’à la Death Valley (ou vallée de la mort si vous préféré).
Concernant les parcs nationaux américains, ils sont incomparables à la notion de parc qui existe en France, nous nous contentons  (pour résumer « vulgairement ») de mettre un petit panneau à l’entrée du parc et d’avoir une législation « d’interdiction » afin de protéger le lieu.
Ici on se retrouve avec un péage à l’entrée où il faut compter environ 20 dollars par véhicule, mais nous avons opté pour le pass annuel à 80 dollars qui permet l’accès à tous les parcs nationaux (plus rentable dans notre cas), vous recevez en échange le plan des lieux. La vitesse dans le parc est limité à environ 50km/h dans le meilleur des cas, les gardes forestier sont omniprésent, par contre les endroits pour s’arrêter (les viewpoint) sont extrêmement nombreux et bien indiqués.
Nous avons mis quasiment 4h à traverser le parc et j’avais cette fâcheuse envie de vouloir m’arrêter toutes les 10 minutes pour photographier un peut tout ce que nous voyons tant les paysages y sont merveilleux.
Quelques endroits incontournable  à ne pas manquer: « Tunel View » : A la sortie d’un tunnel vous  avez une vue surplombant l’ensemble de la vallée de Yosemite avec de chaque côté les  falaises  de granite, des rochers que vous admirerez de plus prêt à « Glacier Point » .
Quand vous serez au cœur de la vallée justement, vous aurez une vue imprenable sur les différentes cascades qui font partie des plus hautes d’Amérique, pour le reste je vous laisse découvrir la petite galerie photo en bas de cette article afin de juger de la beauté des lieux par vous-même.

Attention au ours ! 
Dernière petite anecdote,  Yosemite est aussi réputé pour la présence d’ours  (nous n’en n’avons pas croisé) , il est d’ailleurs clairement indiqué sur plusieurs panneaux qu’il faut y être vigilant et ne surtout pas laisser de déchets organique, les poubelles sont d’ailleurs conçues en sorte qu’elles ne sont pas « ouvrable » pour les Ours.
Outre ses grands mammifères, la faune est ici omniprésente, nous avons eu la chance de croiser au détour d’un arrêt, un cerf absolument pas craintif à seulement un mètre de nous (pas forcément très rassurant sur le moment).
Pour conclure nous avons quitté le parc par un des seuls passages possible au nord de Yosemite, c’est à dire Tiago Pass qui culmine tout de même à  3031 mètre d’altitude avec une vue imprenable sur les sommets de la Sierra Nevada (très légèrement enneigé) qui dépasse les 4000m.
Attention, Tiago pass n’est pas accessible avant le mois d’avril-mai en raison de la neige.
Malgré l’altitude la route est très agréable et relativement peut sinueuse. Vous aurez aussi une superbe vue sur le Tiago Lake.
Yosemite est notre premier coup de cœur de ce séjour, et ce bout de nature relativement préservé contraste fortement avec les Etats Unis « pollueur » qui est si souvent mis en avant.

N’hésitez pas à commenter cet article si vous avez déjà eu la chance de visiter ce lieu ou si cet article vous à donner l’envie de faire escale.

A très vite pour la suite de notre road trip.

David

 

Publicités

3 commentaires sur “En voyage à … Yosemite

Ajouter un commentaire

  1. Déjà, merci pour ces belles photos. J’ai moi aussi dormi à Oakhurst pendant mon roadtrip. On nous avait aussi conseillé de bien faire le plein avant de rentrer dans le parc car les prix grimpent vite à l’intérieur. Yosemite est vraiment une merveille de la nature mais je crois que j’ai encore plus aimé rouler sur la Tioga Road. On se croirait au bout du monde avec seulement la nature à perte de vue.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :